mercredi 14 novembre 2012

Comme on le disait hier dans ces pages, notre société ne marcherait-elle pas à l'envers ?
Les médecins et chirurgiens libéraux sont dans la rue pour de pures sottises et les travailleurs (sans insinuer que ces pauvres médecins ne sont pas des travailleurs, loin de là...) qui pourraient légitimement gueuler contre les politiques d'austérité de papa François et tonton Jean-Marc, ceux qui gagnent 15 fois moins que les mieux payés de ces pauvres médecins et chirurgiens, eux, ne sont pas dans la rue. En témoigne la vidéo qui suit donnant une idée de la "formidable mobilisation" à Dijon...
Quel succès franchement : quelques dizaines (ou centaines si on voit le verre à moitié plein) de personnes. Sur une vidéo d'à peine plus d'une minute, on voit toute la longueur de la manif... Formidable on vous dit !
Avec une telle mobilisation, papa François et tonton Jean-Marc n'ont qu'à bien se tenir ! L'austérité va s'arrêter ! Ou pas... Ou elle va passer sous les aboiements des quelques chiens que nous sommes. Mamie Angela n'a-t-elle pas dit qu'elle était contente de voir manifester les gens, étant donné que dans sa jeunesse en RDA elle n'en avait pas le droit ? Ce qui veut dire que mamie Angela na rien contre les manifs, donc n'en a pas peur...
Ah ça a une autre gueule en Espagne, au Portugal, en Grèce ou en Italie. Là il y a du monde, là ça se castagne ! Là les gens se battent vraiment ! Forcément, ils ont tout perdu donc ils n'ont plus rien à perdre. Chez nous ou en Allemagne, on a encore à perdre donc on évite de sortir en croyant pouvoir sauver les meubles ? On attend de n'avoir plus rien à perdre non plus ? Eh bien attendons...
Mais attention, papa François, tonton Jean-Marc, mamie Angela et leurs amis les grands patrons et autres banques, eux, n'attendent pas. Ils nous font les poches tous les jours un peu plus en nous faisant croire qu'ils vont redresser l'économie.
Ils veulent nous vendre le pays des bisounours ! Qui croit au pays des bisounours. C'est ça qu'on devrait se dire à chaque fois qu'ils nous parlent : ils veulent nous faire croire aux bisounours, ou au père Noël. Tout de suite, beaucoup plus de monde aurait du mal à les croire...

video

Encore un effort, et ils vont presque s'apercevoir qu'on est là...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire